Est- ce que vous connaissez ce livre ? Avez-vous vous aussi craqué complétement dessus ? Craquer dans le sens l'adorer mais aussi craquer en pleurant en lisant certains passages.

 

le cercle amateurs

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Peu à peu, la jeune femme élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies...

Je l'ai lu et relu, Juliet, Sidney, Dawsey, Kit et les autres me sont familiers comme de membres de la famille. Je m'imagine très bien vivre moi aussi à Guernesey. Ce roman et ce témoignage sur la guerre, le malheur mais aussi la vie qui continuait sont bouleversants. Malgrè le thème douloureux, c'est une petit bijou littéraire rempli d'humour, d'espoir. L'écriture est fluide, très instinctive. La forme épistolaire me réjouit toujours autant. Ma lettre préférée est celle d'Eben à Juliet datée du 22 avril 1946 lui parlant de l'évacuation des enfants de Guernesey vers l'Angleterre, elle m'a littéralement tordue le ventre...

C'est un roman que je sais que je relirai de temps à autre quand j'aurai besoin d'un rayon de soleil. J'attends avec impatience de recevoir "Le secret de la manufacture de chaussettes inusables" même si je le découvre après tout le monde. J'ai tellement aimé "le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" que je ne peux passer à côté des autres ouvrages d'Annie Barrows.

 

le secret de la manufacture